Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 19:58

couv50677555.jpg

Résumé


Dès sa naissance en l'an 1185, Gondemar, fils du seigneur Rossal, est différent des autres... A quatorze ans, sous la houlette d'un templier défroqué, il suit un entraînement qui frise la cruanté et devient un guerrier redoutable. Jusqu'au jour où il est assassiné...

 

Ramené d'entre les morts après son séjour en enfer, il a désormais pour mission de protéger la vérite, dont il ne connait ni la nature, ni l'emplacement. C'est à Montségure que celle-ci lui sera révélée, ainsi que son nouveau rôle : préserver cet incroyable secret. A Toulouse, il rencontre l'amour en la personne de Cécile de Foix mais cela suffira-t-il à faire oublier au jeune homme qu'il est damné ? 

 

Mon avis

 

Je ne connaissais ni l’auteur ni l’histoire, c’est le nom du livre qui m’a attiré ainsi que la couverture. Je pensais trouver une histoire « classique » qui traite du Moyen-Age et de la religion mais en lisant la quatrième de couverture, j’ai été encore plus happé : une quête de « vérité », un vieux templier mystérieux, un fils de seigneur et le tout dans le décor du pays cathare (il n’y a que trop peu de roman qui traitent de cette religion et de cette contrée …) !!! Et hop, une aventure commence…

 

L’histoire (qui se déroule en 4 tomes) est très bien menée, c’est avec envie et curiosité qu’on lit les chapitres les uns après les autres, les temps mort étant inexistants ! La principale force de l’histoire est qu’elle mêle de manière habile réalité historique et fiction : s’il arrive qu’un passage nous plaise moins, on est tout de suite curieux de ce qui va se passer dans « l’univers » fictif qui n’est d’autre qu’une sorte de purgatoire !!  C’est donc une réelle innovation : à ma connaissance, aucun livre ne mêle la réalité et la fiction  avec autant d’habilité sur un tel sujet. L’histoire restitue l’ambiance du Moyen-Age avec minutie sans trop entrer dans les détails barbants (pas forcément besoin d’aimer le Moyen-Age pour le lire). Les réalités de l’époque ne sont pas épargnées aux lecteurs : meurtres, massacres, viols, pillages,… celles-ci font parties de ce qui se passait à cette période et trouvent donc leur place ici. Une autre force de l’histoire est qu’elle nous fait voyager dans les lieux qui existent avec des personnages qui existent (Simon de Montfort par exemple. Mais les principaux héros sont fictifs) au cours d’événement qui existent (le massacre de Bram entre autre) ! Quand on lit les dialogues, on se croirait réellement sur place : ce livre est comme une machine à remonter le temps ! Bien sûr, il est impossible de coller 100% à la réalité quant à la personnalité d’un personnage de l’époque mais la personnalité que l’auteur leur a concoctée  ne saurait être loin de la réalité.

 

Enfin, ce qui me fait dire que ce livre est un coup de cœur est la qualité de réalisation des personnages ! On suit le héros de quand il est tout petit jusqu'à la fin de sa vie, on le voit grandir, tomber, se relever, apprendre,… Il passera par toutes les émotions possibles et connaîtra toutes les épreuves de la vie, du mariage à la mort, de la joie à la colère ! A force de se croire dans l’histoire et au côté du héros tellement l’histoire est prenante, on en vient à ressentir les mêmes choses que lui, on partage ses émotions !! Les personnages sont à la fois complexes, pleins de secrets et à la fois simples et humains, ce qui permet de se sentir proche d’eux et leur donne une impression de réalité au point que l’on serait tenté de croire qu’ils ont existés !!

 

A travers les pérégrinations des héros et au fils de l’histoire, on se rend compte que deux « thématiques » ou « problématiques » se posent au héros (et donc à nous…) : la prédestination de son existence et le fait que nos actes nous poursuivent et que nous en sommes responsables et nous confrontent à notre vie : à sa place, que ferait-on ?

 

Les descriptions sont parfaites et très réalistes : on s’imagine sans mal les scènes, personnages et endroits ! Je me suis rendu par après dans une ville évoquée (Minerve) et elle était telle que je l’imaginais, quelle précision ! L’écriture est fluide, incisive quand il le faut et un note d’humour ne manque jamais. De plus, l’auteur est une personne très accessible si vous voulez lui poser des questions ou autre.

 

Des défauts ? J’en vois deux : je trouve la fin triste et un petit peu trop irréel mais ce n’est que mon avis : on s’attache tant au héros qu’on veut le meilleur pour lui. Enfin, je regrette surtout qu’il n’y ait pas de suite : une fois l’histoire finie, on se retrouve à nouveau dans notre petit univers paisible et nos compagnons de l’histoire nous manquent.

 

Il n’est pas facile de faire une critique d’un livre aussi abouti, il y a, à la fois, tant de choses à dire et en même temps tout peut être dit en un mot : parfait ! Ce livre est un des meilleurs que j’ai lu et je vous le conseille vivement !! Vivre ses aventures à côté de ce héros si fantastique et plonger dans cette histoire palpitante n’a pas de prix !

 

A lire en vacance, au calme, à la table d’une terrasse, avec un apéritif !!

 

Passage du livre :

 

« -Comment cela ?

- Ton père est revenu en un seul morceau, non ?

J’étais bouche bée. Mon imagination s’enflammait d’idéaux chevaleresques à l’idée que j’avais près de moi un templier en chair et en os.

- L’Ordre vous manque ?

- Chaque jour que Dieu me donne. Plus que je ne puis l’exprimer. Le Temple était ma vie… Dans mon âme, je demeurerai un templier jusqu’à ma mort. Que je porte ou non la croix pattée sur mon vêtement, elle est gravée dans mon cœur.

Montbard se remit sur pied et brandit son épée.

- Bon ! Assez d’attendrissements, blanc-bec. Nous n’avons pas fini de faire un homme de toi. En garde !

- Vous croyez ? rétorquai-je en me levant à mon tour, le sourire fendu jusqu’aux oreilles. Votre orgueil vous perdra. Je pourrais bien finir par vous éborgner de l’autre côté !

- Voyons cela, mordieu !

Nous reprîmes l’entraînement. Je me sentais rempli d’une ardeur nouvelle à l’idée d’affronter un templier. J’ignorais alors que cet Ordre marquerait si profondément ma vie. » Tome1, p.126

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de les-fabuleuses-aventures-de-mik
  • : Blog consacré à mes lectures
  • Contact

Catégories

Liens